RDC: le Palu aura son candidat à la présidence

RDC: le Palu aura son candidat à la présidence

Selon le patriarche Antoine Gizenga, secrétaire général du Palu (Parti lumumbiste unifié), cette formation présentera un candidat à la présidentielle annoncée pour décembre 2018.

L’annonce a été faite le 17 janvier, lors d’un discours de M. Gizenga, 92 ans, à l’occasion de l’anniversaire de l’assassinat de Patrice Lumumba, selon le Journal de Brazza. « Comme vous le constatez, le Palu a de grandes ambitions, le Palu présentera les candidats aux élections à tous les niveaux, comme je l’avais dit le 22 août 2015 », a déclaré Antoine Gizenga, grâce à des cotisations « spécial élections » qui seront réclamées aux militants. Le Palu est, avec l’UDPS de feu Etienne Tshisekedi, un des seuls – sur quelque 700 partis politiques en RDC – à réclamer des cotisations à ses militants, plutôt qu’à les rétribuer pour se manifester.

« Comme je l’ai dit dans mon précédent message, je serais comblé de voir le Palu assumer l’impérium du pouvoir de mon vivant, afin de faire de la RDC non pas une forêt vierge où règne la jungle, où les gros arbres s’accaparent de toutes les eaux de pluie, mais un jardin botanique où toutes les plantes ont la même chance d’être arrosées », a-t-il déclaré. Son fils Lugi Gizenga (prénom formé sur les débuts de Lumumba et Gizenga), né en 1965, est secrétaire permanent et porte-parole du parti.

Antoine Gizenga était arrivé troisième, avec 14% des voix, à la présidentielle de 2006, après Joseph Kabila et Jean-Pierre Bemba. Rallié à Kabila, il avait été nommé Premier ministre; Adolphe Muzito lui avait succédé et le Palu avait ainsi gardé le poste jusqu’à l’avènement d’Augustin Matata Ponyo, en avril 2012. En 2011, Gizenga avait soutenu la candidature Kabila pour la présidentielle, marquée par des fraudes massives qui avaient rendu le scrutin « non crédible ».

MFC.

Que pensez-vous de cet article?