RDC : Le nonce encourage les prélats à se préparer à d’autres marches

RDC :  Le nonce encourage les prélats à se préparer à d’autres marches

Alors que le gouvernement congolais a mis en garde les catholiques contre toute « récidive » de la marche des chrétiens du 31 décembre, le nonce apostolique à Kinshasa a averti, dans une lettre datée du 5 janvier, les archevêques et évêques congolais qu’il est « fort probable que d’autres initiatives seront organisées dans les prochains mois. Il faut se préparer à répondre aux éventuelles adhésions dans votre circonscription ecclésiastique ».

Le nonce apostolique à Kinshasa, Luis Mariano Montemayor, précise aux prélats congolais que le groupe d’intellectuels catholiques qui a organisé les marches du 31 décembre – avec l’appui « de la majeure partie des paroisses de l’archidiocèse de Kinshasa » – le Comité laïc de coordination, « a la personnalité juridique et peut organiser des initiatives dans tout le territoire de l’archidiocèse » après avoir reçu une reconnaissance temporaire du cardinal archevêque de Kinshasa, Mgr Laurent Monsengwo.

134 paroisses encerclées

Il ajoute que « malheureusement, la réaction disproportionnée des forces de sécurité congolaises n’a pas respecté le caractère pacifique » de la marche du 31 décembre, occasionnant « des dégâts humains ». La nonciature est « en train de recueillir et vérifier les données relatives aux effets de cette marche et de la réaction des forces de l’ordre » à Kinshasa et a déjà noté des résultats « pas encourageants: 134 paroisses ont été encerclées par des policiers/militaires; au moins 2 paroisses n’ont pu célébrer la messe » et 5 autres ont dû l’interrompre « à cause de la présence de militaires dans l’église »; du « gaz lacrymogène a été lancé dans l’enceinte de dix paroisses ».

Vu la « popularité de la marche du 31 décembre 2017, il est fort probable que d’autres initiatives seront organisées dans les prochains mois. Il faut se préparer à répondre aux éventuelles adhésions dans votre circonscription ecclésiastique », écrit le nonce.

Messe pour les victimes le 12 janvier

Le Comité laïc de coordination a annoncé une messe « en mémoire de nos frères et sœurs victimes de cette répression sauvage » pour ce vendredi 12 janvier à 10h à la cathédrale Notre Dame du Congo, célébrée par Mgr Monsengwo. Il invite aussi les paroisses à continuer à sonner les cloches chaque jeudi de 21h à 21h15 « comme signe de notre volonté de ne pas baisser les bras et de poursuivre notre lutte pour prendre en main notre destin ».

MFC

Que pensez-vous de cet article?