Marche des catholiques : le pouvoir de Kabila mis en garde !

Marche des catholiques : le pouvoir de Kabila mis en garde !

La communauté internationale a multiplié les appels aux autorités congolaises pour quelles reconnaissent à la population le droit de manifester librement et pacifiquement.

Les Nations Unies ont ainsi répété, ce samedi 30 décembre à Kinshasa que : « La Monusco appelle les autorités congolaises à reconnaître le droit de manifestation et la liberté d’expression qui sont inscrits dans la constitution congolaise mais, en même temps, souhaite que les manifestations se fassent d’une façon pacifique, qu’il n’y ait pas recours à la violence, à la fois du côté des manifestants mais aussi du côté des forces de sécurité chargées de gérer les manifestations ».

Une communication qu’a tenue à rappeler à travers un tweet le ministre belge des Affaires étrangères Didier Reynders, tandis que l’ambassadeur de l’Union européenne en République démocratique du Congo, Bart Ouvry rappelle, pour sa part, que le 11 décembre le Conseil des Affaires Étrangères de l’Union européenne appelait déjà au respect de la liberté de réunion  et de manifestation pacifique. Dans ce même tweet, l’ambassadeur de l’Union européenne met clairement en garde les autorités : « UE avec collègues des états membres, Monusco et collègues de la communauté internationale observeront attentivement les événements de demain en RDC ». En d’autres termes, en cas de répression par les autorités, la communauté internationale ne pourra que sévir envers les autorités congolaises.

Que pensez-vous de cet article?