Erdogan en Tunisie pour parler commerce et défense

Erdogan en Tunisie pour parler commerce et défense

Les présidents turc et tunisien ont affirmé mercredi à Tunis leur détermination à renforcer la coopération notamment économique, à l’occasion d’une visite officielle de Recep Tayyip Erdogan qui a signé des accords en matière de défense et d’investissement.

« Nous avons affirmé l’envie des deux États de renforcer la coopération (…) en tenant compte des circonstances que traverse la Tunisie » a déclaré le président tunisien Béji Caïd Essebsi, saluant « la compréhension dont a fait preuve le président turc concernant ces circonstances ».

Tunisie et Turquie ont de profonds liens politiques et commerciaux, mais le débat sur la loi de finances 2018 en Tunisie a été marquée par une polémique sur l’accord de libre échange entre les deux pays.

Le déséquilibre de la balance commerciale s’est en effet beaucoup creusé ces dernières années au détriment de Tunis, atteignant 1,6 md de dinars (565 M EUR) sur les 10 premiers mois de 2017, et la Tunisie a rétabli des droits de douanes sur certains produits importés de Turquie.

« La Turquie soutient la Tunisie dans les jours difficiles », a de son côté assuré M. Erdogan. « Le développement de la Tunisie est le développement de la Turquie ».

Il a dit espérer le renforcement des relations économiques, en particulier le commerce et les investissements, et le développement de la coopération dans les secteurs de l’énergie, du tourisme et de l’agriculture, soulignant que les échanges commerciaux avaient « atteint environ 1,125 milliard de dollars ».

Des accords de coopération en matière de défense, prévoyant notamment des formations et des stages pour les militaires tunisiens en Turquie, et des ententes pour faciliter les investissements entre les deux pays ont été signés mercredi, a indiqué en marge de cette rencontre le ministre tunisien des Affaires étrangères Khemaies Jhinaoui.

Les Turcs souhaitent augmenter l’exportation des produits tunisiens comme l’huile d’olive et le phosphate, a-t-il ajouté.

M. Erdogan, arrivé à la tête d’une délégation d’une dizaine de ministres et plus de 150 hommes d’affaires pour l’ultime étape d’une visite d’Etat en Afrique, va également rencontrer le chef du gouvernement Youssef Chahed et le président du Parlement Mohamed Ennaceur.

Après une visite au Soudan et au Tchad, M. Erdogan avait atterri mardi soir en Tunisie où le syndicat des journalistes avait manifesté contre les violations de la liberté d’expression en Turquie, et l’emprisonnement de nombreux journalistes dans ce pays.

La question palestinienne et la crise en Libye voisine étaient également au menu des discussions entre les deux présidents.​

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos