RDC : Les laïcs appellent à une mobilisation générale le 31 décembre

RDC : Les laïcs appellent à une mobilisation générale le 31 décembre

Hubert Leclercq

Le 2 décembre dernier, les laïcs congolais lançaient un appel clair au pouvoir en place en RDC.

Rappelant les termes de l’Accord de la Saint-Sylvestre, ils demandaient l’application stricte des mesures de décrispation, seules susceptibles de permettre l’organisation d’élections libres, démocratiques et transparentes.

Ils appelaient aussi le président hors mandat Joseph Kabila à s’engager à ne pas briguer un nouveau mandat comem le prévoit la constitution. Ils donnaient à Jospeh Kabila, jusqu’au 15 décembre pour leur répondre.

A la date demandée, aucun signe n’est venu du palais présidentiel congolais. Pis, des actes s’apparentant à des tentatives d’intimidation sont survenus dans une  paroisse de Kinshasa (Notre Dame du Congo, dans la commune de Lingwala où des kulunas ont fait irruption après l’homélie pour semer le désordre), tandis que des nonnes étaient molestées et l’une violée à Kinkole.

Un des kulunas a été appréhendé par des paroissiens et a reconnu qu’il avait été payé par un homme politique de la majorité pour commettre son méfait. Le jeune homme a été remis aux autorités qui ne semblent guère pressés de faire avancer l’enquête.

Les catholiques congolais n’ont accepté ni ces menaces à peine voilées, ni le silence d’un président hors mandat.

Ils appellent donc tous les Congolais, partout à travers le pays mais aussi à l’étranger, à marcher le 31 décembre, « main dans la main pour sauvegarder le Congo, notre patrimoine commun dans le respect sacré des personnes et des biens ». Ils rappellent aussi la date du 12 février 1992, quand ils avaient déjà appelé le peuple congolais à descendre dans la rue pour une marche pour la démocratie… écrasée dans le sang.

Que pensez-vous de cet article?