Attaque contre une centrale hydro-électrique dans le parc des Virunga

Attaque contre une centrale hydro-électrique dans le parc des Virunga

Par Esther Nsapu, correspondante dans l’est du Congo

Un mort et deux blessés, voilà le bilan d’une attaque de Maï Maï ce mardi matin contre les installations du chantier d’une centrale hydroélectrique dans le parc national de Virunga.

L’information a été livrée ce mercredi par la direction de l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) dans un communiqué parvenu à notre rédaction. Les blessés sont une femme et un garde parc qui ont été transférés à Goma pour des soins appropriés.

Le chantier de la centrale hydroélectrique de Luviro est situé dans le Territoire de Lubero, province du Nord-Kivu en République démocratique du Congo.

Selon Joel Wengamulay, directeur du département de la communication et des relations extérieures au sein du Parc National de Virunga, cette attaque visait le chantier de la centrale de Luviro à Ivingu dans le territoire Lubero. Au cours de cette attaque, quatre assaillants ont également été tués par des gardes parcs qui ont réussi à repousser les assaillants. Le calme est revenu sur le chantier mais les travaux ont repris timidement ce mercredi matin.

La Direction du Parc National des Virunga condamne fermement cet acte ignoble qui vise à décourager les efforts de développement dans la Province du Nord-Kivu. Joel Wengamulay ajoute en substance que cette attaque, qui est d’ailleurs la deuxième en l’espace de deux semaines, ne remettra pas en cause la finition du chantier de la centrale de Luviro.

Dans le communiqué, la Direction du Parc National des Virunga réitère son indéfectible engagement à contribuer à la consolidation de la paix et de l’Etat de droit par le renforcement du tissu socio-économique de la Province dans le cadre de l’Alliance Virunga.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos