Goma abrite la 6e conférence des gouverneurs de la RDC

Goma abrite la 6e conférence des gouverneurs de la RDC

Par Esther Nsapu, Correspondante dans l’est du Congo

Pendant deux jours, la ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, va accueillir la sixième conférence des gouverneurs de la République démocratique du Congo qui sera présidée par le Président Joseph Kabila. Cette information a été livrée à la presse par le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Emmanuel Ramazani Shadary lors de son arrivé à Goma.

Du lundi 18 au mardi 19 décembre 2017, plusieurs questions seront débattues, entre autres celle du processus électoral, mais également celle de la situation sécuritaire du pays. Selon le ministre de l’Intérieur, cette conférence des gouverneurs abordera particulièrement la situation qui prévaut en province du Nord-Kivu; en particulier la présence des rebelles ADF en territoire de Beni qui seraient responsables, d’après lui, de la mort des 15 casques bleu tanzaniens au pont Semuliki la semaine dernière.

Initialement, la conférence des gouverneurs devait se tenir en octobre dernier avec l’objectif d’émettre des avis et de formuler des suggestions sur la politique et les lois à mettre en œuvre dans le pays, selon le gouverneur de la province du Nord-Kivu Julien Paluku Kahongya. Cette réunion avait été reportée sur « décision de la hiérarchie » pour reprendre les mots de Marie Shematsi Baeni, ministre de l’Information et porte-parole du gouvernement provincial du Nord-Kivu.

Plusieurs personnalités sont annoncées à cette sixième édition de la conférence des gouverneurs de provinces, entre autres le Président de la République Joseph Kabila Kabange attendu à Goma ce dimanche, le Premier ministre Bruno Tshibala, les gouverneurs des 26 provinces, le président de l’Assemblée nationale, les présidents et les rapporteurs de toutes les Assemblées provinciales, ainsi que trois Experts par province.

Un gouverneur déchu

La sixième conférence des gouverneurs intervient seulement deux jours après que le gouverneur de la province du Maniema, M. Pascal Tutu Salumu, ait été destitué, après avoir été sommé de démissionner suite à une motion qui lui a été adressée, lui reprochant une mauvaise gestion des affaires provinciales.

Ce samedi, 16 députés provinciaux sur les 17 ont voté pour sa déchéance durant une plénière à Kindu.

Signée par 14 députés sur les 24 qui composent l’organe délibérant du Maniema, la motion de défiance qui visait l’ancien gouverneur du Maniema avait été déposée vendredi 24 novembre à l’assemblée provinciale. L’auteur de la motion, l’Honorable Djumaini Bin Malisawa, lui reprochait non seulement une mauvaise gestion de la province mais aussi un manque de transparence dans sa gestion financière.

Les signataires de la motion accusaient également le gouverneur de refuser d’appliquer les recommandations adoptées par la plénière de l’assemblée provinciale. Ils citent notamment la recommandation relative à la réforme de la DGRMA et celle de l’indemnisation des victimes de la démolition des maisons du site de la RVA.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos