L’UNC veut resserrer ses rangs

L’UNC veut resserrer ses rangs

Pas de doute, c’est un sale coup pour Vital Kamerhe. Pierre Kangudia, était son ami de vingt ans et plus. « Une trahison comme entre Chirac et Balladur, ça laisse des traces », explique un cadre du parti.

Dans son communiqué (ci-dessous), Vital Kamerhe prend acte de « l’auto-exclusion du parti de Monsieur Pierre Kangudia Mbayi » et de sa décison de se mettre à la disposition du président de la République… Il prend aussi acte de la démission de Madame Mamie Nkanku et de Monsieur Tracien Boma, avant de remercier les cadres de l’UNC, membres du cabinet de Kangudia qui se sont désolidarisés de leur ministre et invite les cadres qui n’ont pas encore agi de la sorte à le faire sous les 48 heures. Un ultimatum qui pourrait déboucher sur le constat d’autres auto-exclusions.

H. Le.

Que pensez-vous de cet article?